Histoire: Don't Go on Holiday (Ne Pars Pas en Vacances)

Langue Anglais – Une histoire pour les apprenants Français de l'Anglais
Niveau A1 (1 de 6) – Basique (Débutant) Qu'est-ce que c'est?
  1. Essayez de comprendre l’histoire.
  2. Regardez seulement la traduction si vous êtes bloqué.
  3. Comparez les langues pour apprendre de nouveaux mots et expressions! En savoir plus

“Don’t go on holiday.”

“Ne pars pas en vacances.”

Fredericka reads the message on her phone.

Frédérique lit le message sur son téléphone.

“Who is this?” she writes.

“C’est qui ?” écrit-elle.

“I can’t tell you.”

“Je ne peux pas te le dire.”

Fredericka laughs. “Good joke,” she writes.

Frédérique rit. “Bonne blague,” écrit-elle.

Fredericka puts down her phone. She thinks. Her assistant at work is always very funny. It must be her assistant.

Frédérique pose son téléphone. Elle réfléchit. Son assistant au travail est toujours très drôle. Ça doit être son assistant.

There’s another message. “Don’t eat the sandwich.”

Un autre message arrive. “Ne mange pas le sandwich.”

Fredericka looks at her sandwich. It’s a ham sandwich, with lettuce and tomatoes. It’s on a plate, on the table.

Frédérique regarde son sandwich. C’est un sandwich au jambon, avec de la laitue et des tomates. Il est sur une assiette, sur la table.

‘It must be my assistant,’ Fredericka thinks. ‘She knows I always eat a sandwich for lunch.’

‘Ça doit être mon assistant,’ pense Frédérique. ‘Elle sait que je mange toujours un sandwich pour déjeuner.’

Fredericka is hungry. She eats the sandwich.

Frédérique a faim. Elle mange le sandwich.

The next day, Fredericka is ill. Fredericka doesn’t go to work. She stays at home.

Le lendemain, Frédérique est malade. Frédérique ne va pas au travail. Elle reste à la maison.

Her phone makes a sound. There’s a new message. “Now do you believe me?”

Son téléphone émet un son. Il y a un nouveau message. “Tu me crois maintenant ?”

“Stop this game,” Fredericka writes.

“Arrête ce jeu,” écrit Frédérique.

“Don’t go on holiday.”

“Ne pars pas en vacances.”

“Why not?”

“Pourquoi ?”

“I can’t tell you.”

“Je ne peux pas te le dire.”

“Why not?”

“Pourquoi ?”

“I can’t tell you.”

“Je ne peux pas te le dire.”

Fredericka wants to go on holiday. There is a project at work that is very difficult. She needs to relax.

Frédérique veut partir en vacances. Il y a un projet au travail qui est très difficile. Elle a besoin de se détendre.

Fredericka buys her ticket. Then she packs her suitcase. She packs her sunglasses, her swimming costume and her favourite book.

Frédérique achète son billet. Puis elle prépare sa valise. Elle y met ses lunettes de soleil, son maillot de bain et son livre préféré.

At the weekend, Fredericka goes to the train station. She travels to the airport. At the airport, she receives a new message.

Le week-end, Frédérique se rend à la gare. Elle voyage vers l’aéroport. À l’aéroport, elle reçoit un nouveau message.

“Please be careful at the swimming pool.”

“Fais attention à la piscine, s’il te plaît.”

Fredericka turns off her phone.

Frédérique éteint son téléphone.

Fredericka arrives at the resort. It’s a warm, sunny day. There is a luxurious swimming pool outside her hotel. She is excited. She puts on her sunglasses and her swimming costume.

Frédérique arrive à la station balnéaire. C’est une journée chaude et ensoleillée. Il y a une piscine luxueuse à l’extérieur de son hôtel. Elle est excitée. Elle met ses lunettes de soleil et son maillot de bain.

She goes to the pool. The side of the pool is very wet. Suddenly, she falls. She is hurt. Many people come to help. They take her to the hospital.

Elle va à la piscine. Le bord de la piscine est très mouillé. Soudain, elle tombe. Elle est blessée. Beaucoup de gens viennent aider. Ils l’emmènent à l’hôpital.

She wakes up in bed. She can’t move. The doctor says she must rest.

Elle se réveille dans son lit. Elle ne peut pas bouger. Le médecin dit qu’elle doit se reposer.

One year later, Fredericka goes to work. She is in a wheelchair.

Un an plus tard, Frédérique retourne au travail. Elle est en fauteuil roulant.

“Welcome back,” says her assistant. “I’m sorry about your accident. But there is some good news: the secret project is now complete.”

“Bon retour,” dit son assistant. “Je suis désolé pour ton accident. Mais il y a une bonne nouvelle : le projet secret est maintenant terminé.”

“How?” asks Fredericka.

“Comment ?” demande Frédérique.

“It’s impossible to send humans through time, right?” says the assistant.

“C’est impossible d’envoyer des humains dans le temps, n’est-ce pas ?” dit l’assistant.

“That’s my theory, yes.”

“C’est ma théorie, oui.”

“Your theory is correct. But we can send messages through time!”

“Ta théorie est correcte. Mais nous pouvons envoyer des messages dans le temps !”

“Show me the calculations,” says Fredericka.

“Montre-moi les calculs,” dit Frédérique.

Her assistant gives her the papers.

Son assistant lui donne les papiers.

“I see,” says Fredericka. “The message mustn’t reveal that it’s from the future.”

“Je vois,” dit Frédérique. “Le message ne doit pas révéler qu’il vient du futur.”

“Exactly,” says the assistant. “That’s important for safety.”

“Exactement,” dit l’assistant. “C’est important pour la sécurité.”

“Excellent work. Prepare the first test immediately.” Fredericka gives her phone to the assistant. “Here is the list of messages.”

“Excellent travail. Prépare le premier test immédiatement.” Frédérique donne son téléphone à l’assistant. “Voici la liste des messages.”

Les noms dans nos histoires sont changés, plutôt que traduits, entre les versions linguistiques. En savoir plus